UFHB: LA REMISE DES CLÉS DES LABORATOIRES DE LANGUES SPÉCIALISÉES

La remise des clés de trois salles de langues spécialisées au Doyen de l’UFR LLC (Langue, Littérature et Civilisation), Pr Adama Coulibaly par le Pr Adama DIAWARA, conseiller du Premier Ministre M. Amadou Gon Coulibaly, a eu lieu le jeudi 23 novembre dernier à la salle de conseil de l’université Félix Houphouët-Boigny à Cocody. C’est en présence de Pr Abou Karamoko, Président de l’Université FHB, des représentants SIMDCI, du BNETD, des Secrétaires Généraux de l’Université, des Vice-doyens et des enseignants-chercheurs.

Au nom du Président de la République, le Pr Adama DIAWARA, conseiller du Premier Ministre, chargé de l’éducation, de la formation professionnelle, de la recherche scientifique et de l’emploi, a remis les clés de trois salles de langues spécialisées à savoir l’anglais, l’allemand et l’espagnol avec des ordinateurs, des casques d’écoute et de l’abonnement internet. Selon lui, d’autres équipements didactiques sont déjà arrivés au port autonome d’Abidjan tels que les studios de télévision, les photocopieurs multifonctions et les accessoires seront mis à la disposition des universités publiques. «Avec ces trois salles de langues à votre disposition, chers responsables des salles, nous attendons de vous deux objectifs. Premièrement, on attend de vous, une formation de qualité de nos étudiants. Deuxième c’est de produire des ressources additionnelles pour les universités, maintenir et entretenir ces équipements » a-t-il conseillé et de poursuivre «c’est-à-dire garantir la durée de vie de ces équipements». Quant au Doyen de l’UFR  LLC, il a traduit toute sa gratitude au Président de la République Alassane Ouattara pour sa solitude et son écoute favorable pour la formation de la jeunesse. Pour lui, depuis 2012 il est indéniable de reconnaître que l’université est en train de changer pour répondre au standard international avec le système LMD, également le changement de condition de travail caractérisé par une innovation visible du bâti et une amélioration claire et nette du travail. « Notre joie est immense pour deux raisons, la première est la certitude que cet équipement facilitera un apprentissage plus pratique des langues pour nos étudiants, un apprentissage animé sur les standards des meilleures universités, la seconde raison est que ce matériel fournit une première réponse technique à notre master professionnel en préparation et qui portera sur la traductologie et l’interprétariat. » a-t-il déclaré. En claire, l’acquisition de ces laboratoires de langues permet d’être à la pointe et de répondre aux attentes des marchés de l’emploi toujours plus concurrentiels.

Il convient de rappeler que la remise des clés a été précédée par une visite guidée des trois laboratoires de langues de ladite UFR.

                                                                                          Sekou KAMARA

                                                                                       Service communication